Collectif Stop Linky Draveil 91 

Les  compteurs/capteurs LINKY arrivent sur Draveil


Introduction

Dans une société pacifiée et moderne telle que la nôtre, nous devrions pouvoir communiquer avec l'entreprise chargée de la maintenance du réseau et du comptage de l'électricité, Enedis (ex ERdF), sur une base de confiance, de loyauté, de transparence, de sincérité et d'honnêteté de l'information, avec un respect de nos droits fondamentaux, sur la base de conditions générales de vente claires et librement consenties par l'usager.

Or, ce n'est pas du tout ce qui se passe sur le terrain. Il suffit de visiter quelques sites traitant du sujet, tel que celui-ci, l'un des mieux documentés :  http://refus.linky.gazpar.free.fr pour comprendre les raisons d'un tel mouvement d'opposition sur le territoire national mobilisant près de 800 communes, des centaines de collectifs et des dizaines de milliers d'opposants.
Les raisons du refus. - La position des instances européennes vis à vis des compteurs communicants

Dès lors, l'on comprend qu'il devient légitime d'exiger des comptes sur la façon dont le déploiement de ce programme a été décidé, sur quelles bases, et de remettre en cause le déploiement national d'une technologie jugée inutile
(il y avait moyen de faire autrement, plus simple, beaucoup moins cher), imposée de façon contraignante, sans information ni concertation, en l'absence de toute loyauté, de respect des personnes, de la propriété et de la vie privée.

Tout comme les scandales de l'amiante, du sang contaminé, du Chlordécone, du Glyphosate, Linky est un marqueur du profond dysfonctionnement d'institutions publiques aux mécanismes dévoyés par de puissants lobbys industriels, agissant en leur intérêts, au mépris de la santé et des droits fondamentaux des citoyens, institutions qui sont pourtant censées nous représenter et nous protéger. Le problème n'est donc pas nouveau et celles-ci peinent à se réformer pour ne pas refaire les mêmes erreurs que par le passé.

C'est donc aux citoyens de faire le travail d'information, de résistance et de protection auquel la majeure partie de nos élus et institutions défaillants ont renoncé pour d'obscures raisons. Concernant Le capteur de données Linky, le refus s'impose d'autant plus que ce refus, bien que non prévu par le législateur, n'est pas sanctionné par la loi, malgré les injonctions et menaces de l'opérateur - menteur ENEDIS et de la presse aux ordres qui continuent d'affirmer que Linky est obligatoire pour l'usager sous peine de sanctions en cas de refus (relève à pied payante, comteur payant (ce qui est déjà le cas via les TURPE taxes d'acheminement de l'électricité), passage au tribunal,…, sans aucune référence juridique claire établie sur Légifrance! Il s'agit ici de manoeuvres d'intimidation qui n'agiront que sur le citoyen mal renseigné.

Le combat s'effectue sur 3 terrains : 1) l'information
(ou désinformation côté énédis), 2) l'opposition citoyenne au remplacement physique des compteurs par tous les moyens, 3) Des batailles juridiques sur toutes les irrégularités législatives, constitutionnelles, sanitaires, sociétales et techniques autout de ce déploiement aux contours opaques.


Informations de rentrée :

- Permanence mensuelle
chaque 2ème vendredi du mois de 19h30 à 20h30 à l'attribut de Draveil, 22ter avenue Paul Lafargue 91210 Draveil. . Prochaine permanence vendredi 12 octobre 2018


- Obsolescence programmée : En pleine débâcle environnementale marquée par la démission de Nicolas Hulot, est-il encore raisonnable de maintenir un projet industriel tel que celui-ci, obsolète avant d'être achevés ? Linky c'est 35 millions de compteurs en état de marche envoyés à la casse, une courte durée de vie (7 à 10 ans), Polluant à fabriquer et recycler (terres rares polluantes à extraire, quas-impossible à recycler), énergivore dans son fonctionnement (equivalent à la consommation annuelle de 500 000 foyers (source ADEME et rapport cour des comptes février 2018), le compteur Linky n'est pas indispensable à la transition énergétique et encore moins écologique! D'ailleurs l'allemagne n'utilise pas la technologie des compteurs communicants à grande échelle pour sa gestion de l'énergie, mais de simples compteurs électroniques!

A l'occasion de la rentrée, signons la pétition pour protéger nos enfants des effets mal connus du CPL, et en particulier des  HFT (Hautes Fréquences Transitoires) que Linky diffuse généreusement dans tous les fils du réseau basse tension :  https://www.mesopinions.com/petition/enfants/protegeons-nos-enfants-contre-compteurs-linky/41590

La quasi totalité des compteurs Linky semblent être posés en infraction à la norme NFC 14-100 qui régit techniquement les règles de pose des compteurs communicants. Il en résulte des risques  accrus d'incendie, comme constaté sur le terrain depuis le début du déploiement. En cas de sinistre incendie chez vous suite à pose du Linky, que pourra-t-il se passer au niveau des assurances et des responsabilités? il pourra être très compliqué de faire admettre ses torts à énédis qui pourra se retrancher derrière l'argument que c'est votre réseau privé qui n'est pas aux normes et donc à l'origine de l'incendie (NFC 15-100 pour les particuliers) Autant donc bien se renseigner avant de risquer l'irréparable! Toutes les explications détaillées ici.

Pollution aux ondes par Linky, mythe ou réalité? (via le CPL, réseau sans fil des 700 000 concentrateurs et prochainement module ERL) voir les rapports de la CRIIREM (Centre de Recherche indépendant sur le Rayonnements Electromagnétiques) : Avis sur le rapport du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment). Aussi les bulletins du PRIARTEM, Association agréée santé - environnement : Bulletin spécial LINKY, Bulletin n°36 
adresse PRIARTEM


GRAND DEBAT PARTICIPATIF LINKY à l'initiative d'Enedis : Une propagande
manipulatoire de plus, en vue d'obtenir "la fabrique de consentement".  (https://www.debatparticipatiflinky.fr/) au sujet des compteurs communicants. Curieusement, celui-ci est organisé par "Les Cahiers de la Ville Responsable", revue éditée par une boîte de com (http://www.etat-desprit.fr/nos-metiers/communication-publique/) qui fait ce que l’on appelle de la "stratégie d’influence" (?) Suite plus bas

Nouveau scandale d'état : l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la maîtrise de l'énergie) prise en flagrant délit de manipulation

11/10/18 Une députée s'exprime en refus du compteur

 
Résumé de la situation sur Draveil en fin juin 2018…


- Depuis 2016, notre collectif de Draveillois s'est rapproché de la Mairie. Nous avons obtenu une réunion avec ENEDIS, réunion souhaitée confidentielle par Monsieur le Maire, afin d'éviter, selon lui, une "joute publique", selon lui, improductive entre les "pro" et les "anti". Cette réunion quasi privative, ne nous a rien appris et n'a rien changé dans l'attitude de la mairie qui a décidé… de ne rien faire!… Depuis, la mairie botte en touche en se retranchant derrière les arguments contestables d'ENEDIS, qui, de plus en plus souvent renonce carrément à affronter les organisations d'opposants lors de débats contradictoires publics.

- En l'absence de soutien et de protection de leur Maire, c'est donc aux Draveillois de se débrouiller avec ENEDIS!

- Nous notons une forte augmentation des demandes d'informations (Draveil et communes environnantes).
- Dimanche 30 septembre, le stand du collectif a été très visité durant la journée de la fête des possibles organisée sur Draveil à la base de loisirs.
- Les Draveillois sont de plus en plus nombreux à prendre conscience du problème et résistent aux poseurs sous traitants d'Enedis. En l'absence de textes de loi dûment votés et validés, aucune sanction n'est actuellement applicable en cas de refus.
Nous conseillons d'adresser copie de vos lettre de refus de compteur en mairie à l'attention de Monsieur le Maire et du Conseil municipal.
- Ce site s'efforcera de renseigner au plus près des évolutions de la sutuation. Il est fortement conseillé d'en consulter plusieurs afin de recouper vos informations


Le refus est de plus en plus massif et organisé au niveau national. ENEDIS est aux abois et met tout en oeuvre pour sauver son plan de capteurs communicants :

… suite infos

Les médias relaient actuellement l’instauration d’un "grand débat participatif" à l'initiative d'Enedis (https://www.debatparticipatiflinky.fr/) au sujet des compteurs communicants. Curieusement, celui-ci est organisé par "Les Cahiers de la Ville Responsable", revue éditée par une boîte de com (http://www.etat-desprit.fr/nos-metiers/communication-publique/) qui fait ce que l’on appelle de la "stratégie d’influence" (?)

Après avoir saisi votre identité (les enquêtes d'opinion sont généralement anonymes), des vidéos sont diffusées, en amont de l'expression attendue (démarche curieuse que d’orienter avant d'inviter à donner son avis). Différents thèmes sont abordés : Aspects économiques, Relation client, Vie privée, Aspects sanitaires, "Risques",…. Les avis semblent partagés "objectivement" : des avis critiques calibrés et clichés, des avis positifs parfois mordants d'experts autoproclamés.

Au final, l’on constate bien le désarroi de l’industriel Enedis, qui ne sait plus quoi faire pour désamorcer une critique qui enfle sur tout le territoire national, et cherche ici à insuffler un semblant de démocratie. En creux, cela montre aussi l'ampleur du mouvement de résistance qui oblige l'opérateur à ces contorsions.

Bien sûr, ce "débat" aux dés pipés ne pourra pas prétendre à une représentation de l'état de l'opinion sur le sujet. C’est précisément sur ce point que les nombreux opposants devront faire entendre leur voix d'une façon ou d'une autre. D’ailleurs, la boîte de comm’ choisie par Enedis, « Etat d’esprit », est une spécialiste de la stratégie d’influence : http://www.etat-desprit.fr/nos-metiers/communication-publique/). Les techniques mises en oeuvre visent à générer la « fabrique du consentement » . Employée à maintes reprises par le pouvoir et les élites, cette stratégie a fait ses preuves et n' est souvent qu' une tentative de récupération des actions contestataires sur le terrain. Elle vise à créer la confusion et à semer le trouble dans les esprits, à faire croire que le pouvoir peut et veut dialoguer. Nous savons bien de quoi il en retourne dans la réalité. Et cela démontre
aussi d'une certaine façon que le pouvoir nous craint!... Et que notre action n' est pas vaine.

En réaction à cette initiative, un consensus national au niveau des collectifs et associations semble se diriger vers un boycott de l’opération,
visiblement orientée en faveur d’Enedis, en n'allant pas répondre sur le site dédié. Il appartient à chaque collectif de dénoncer cette opération de propagande et de rappeler les vrais enjeux et les vrais comportements sur le terrain par tous les autres canaux de diffusion accessibles. Affaire à suivre…

Les actions en refus de compteur


1) Envoyer des courriers de refus : modèles ici (puis cliquer sur "Documents pour refuser les Linky"), à ENEDIS, sans oublier d'adresser une copie à "l'attention de Monsieur le Maire et du conseil municipal."
2) barricader son compteur lorsque celui-ci est accessible depuis la rue. C'est légal comme l'a démontré la jurisprudence à plusieurs reprises. Le compteur appartient la plupart du temps aux communes et le boîtier d'installation, fût-il installé en limite de propriété et accessible de l'extérieur, vous appartient. Celui-ci reste dans votre emprise foncière, donc il est chez vous. Voici un courrier vous permettant de rappeler à Enédis si nécessaire, quoi est à qui aux yeux de la loi.

Voici également une lettre réponse pour le cas où ENEDIS vous enverrait une lettre de sommation - intimidations - menaces vous demandant de retirer les protections installées sur votre compteur extérieur sous peine de sanctions. Autre lettre réponse ici. (version open office). Là aussi la loi vous protège. Il est utile de savoir qu'ENEDIS a perdu en justice face a des usagers dont les protections de compteur avait été détruites et un Linky posé. ENEDIS a du remettre un compteur classique. Jurisprudence

Refus individuel du capteur (voir plus bas), mais aussi informer le plus possible autour de vous et interpeller la mairie en nombre pour faire pression en faveur d'un arrêté municipal anti-déploiement, seul à même d'éviter la mise en place du fameux courant porteur en ligne (CPL) qui va passer 24h sur 24 dans tout le réseau communal et tous les fils électriques de votre maison et les appareils branchés, que vous ayez Linky ou pas (le problème n'est donc pas uniquement au niveau du seul compteur comme le martèle ENEDIS, mais c'est pire avec quand même) . Ce courant CLP émet des ondes électromagnétiques qui s'additionnent à tout l'électrosmog ambiant et n'a pas fait l'objet d'études scientifiques suffisantes pour en affirme l'innocuité.

Plus de 800 communes courageuses ont voté des arrêtés  pour en interdire ou en sursoir la pose sous certaines conditions. Le Maire de Bovel vient de publier un arrêté particulièrement travaillé. Un envoi en masse de ce document en Mairie constituerait un rappel intéressant à Monsieur le Maire, responsable de la sécurité de ses administrés et au Conseil Municipal.

- En résumé, le refus de la part de l'usager n'est pas prévu par la loi, mais  pour le moment, vous avez légalement le droit de refuser d'ouvrir votre porte aux poseurs et même de barricader votre compteur accessible de la rue (même si vous êtes locataires, comme la jurisprudence le démontre partout en France.

Techniquement...

Tout est très bien résumé dans le texte de la pétition ci-dessous
à destination de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, que nous vous invitons à signer plus bas. Exprimez également votre refus en mairie, à ENEDIS, agissez pour refuser le changement de votre compteur actuel par un capteur communicant aux conséquences toxiques à tous points de vue.
De par notre passivité, ne nous laissons pas faire par cette technocratie de plus en plus totalitariste qui décide d'options industrielles majeures pour notre avenir, parfois aberrantes et dangereuses (l'amiante, ça vous dit quelque chose?), en toute opacité, sans consultation populaire, ni information loyale, ni liberté de choix pour le citoyens comme la loi les y obligerait pourtant.

Une opposition citoyenne pacifique mais ferme et déterminée s'impose face au passage en force déloyal, pour ne pas dire délinquant d'énédis et ses sous traitants. Un gouvernement qui n'est pas capable de faire respecter la démocratie ni de protéger ses citoyens des lobbys toxiques s'expose à un mécontentement croissant et de sévères déconvenues électorales. Il faut le-lui dire!


PÉTITION NATIONALE POUR METTRE LE COMPTEUR #LINKY HORS D’ÉTAT DE NUIRE.
Auteur : stoplinkyblc
À l'attention : M. Emmanuel MACRON


Monsieur le Président,

Le déploiement des compteurs/capteurs connectés LINKY constitue une atteinte aux droits de l’homme et les prochaines actions en justice collectives pourraient permettre de confirmer plusieurs infractions au droit pénal, code de la consommation, droit communautaire, code des assurances.

Cet appareil ne peut pas être considéré comme un simple compteur. Il a une fonction indissociable et non désactivable de capteur de données personnelles qui en fait de facto un appareil de surveillance au regard de la loi. Par ailleurs, le Linky nous est imposé et constitue de fait une vente forcée. Pour justifier le concept, les pouvoirs publics nous disent ceci : « les données sont récupérées mais elles ne sont utilisées qu’avec l’accord du client. »
Par défaut, c’est le contraire qui doit prévaloir : aucun capteur ne doit permettre de récupérer des données y compris par les lignes électriques privées, sauf dans le cadre d’un nouveau contrat de vente signé par le consommateur avant la pose du compteur, lequel doit en outre bénéficier d’un délai de rétractation en vigueur lors de toute vente à domicile, ce qui n’est pas le cas.
De plus, il provoque une pollution électromagnétique du fait des communications CPL incessantes dans toutes les lignes électriques de notre habitat qui ne sont pas prévues dans nos contrats d’électricité.

En France, nous aurions pu décider comme huit pays Européens de ne pas généraliser ce dispositif. Pour répondre aux recommandations de l’Europe, nous aurions pu choisir de coupler la génération de compteurs précédant le Linky à l’ADSL. Les pouvoirs publics et ENEDIS ont préféré un système permettant l’intrusion et la récupération de données au profit du Big data et en négligeant la santé.

De plus on a transformé une recommandation en obligation, mais seulement pour ENEDIS. Les usagers eux ne sont pas légalement obligés d'accepter : nous pouvons donc refuser sans craindre de sanction d’aucune sorte malgré la désinformation, voir le harcèlement téléphonique pour ceux qui refusent, tout ceci orchestré de façon inadmissible et jusqu’au ministre de l’Ecologie (qui a changé d’avis depuis qu’il est au gouvernement), qui menace par écrit d’une éventuelle fin de la gratuité de la relève des compteurs pour les usagers récalcitrants ! Tous ces éléments constituent une pose forcée (parfois de manière agressive) de ce capteur connecté qu'il est impossible à l'usager de désactiver, et font la démonstration du mépris que portent les pouvoirs publics vis-à-vis de la population.
De plus, des préfets et ENEDIS saisissent le tribunal administratif pour faire annuler les délibérations municipales de refus des plus de 500 maires courageux et responsables.
Les risques pour la santé sont sérieux : les experts indépendants sont considérés comme des empêcheurs et on préfère conserver des normes excessives qui permettent d’ajouter légalement de nouvelles émissions d’ondes électromagnétiques avec le Linky, les autres compteurs communicants et la 5G au lieu de les réduire ! (L’Allemagne a un seuil de 0.1µt, la France : 6.25µt !).
Il suffit de constater sur quelle base a été reconduit le glyphosate en Europe pour soupçonner leur légitimité. Du coup, on nous dit qu’il n’y a pas de nocivité : à l’époque l’amiante n’était pas reconnue comme nocive !  
Les pouvoirs publics disent que le Linky n’émet pas plus qu’un téléviseur (en réduisant la comparaison au seul boîtier Linky). C’est omettre de dire que la principale problématique vient de la diffusion incessante de données CPL dans toutes les lignes électriques des habitats.
Résultat : comme elles ne sont pas blindées, elles se transforment toutes en antennes émettrices d’ondes électromagnétiques 24h/24 et 7j/7. Le CSTB et l’ANFR le démontrent par des mesures prises chez plusieurs habitants en condition réelle de fonctionnement. Ces nouvelles émissions s'ajoutent aux autres (2G, 3G, 4G, Wifi), dont le cumul est nocif pour la santé humaine, et pourrait créer des changements irréversibles dans l’organisme humain (DC Paul Héroux, rapport Bioinitiative…).
Le coût du déploiement se chiffre à presque 6 milliards d’euros sans compter le bilan financier et écologique de la mise au rebut des 35 millions de compteurs en parfait état de marche et qui ont une durée de vie 5 fois supérieure au Linky. Il faut compter aussi la consommation électrique des Linky, des concentrateurs et des Data center dédiés. Les bénéfices pour les usagers seront négligeables, au contraire, dans bien des cas, ils doivent prendre un abonnement plus élevé.  Le rapport de la cour des comptes 2018 confirme que les consommateurs n’y trouveront aucun bénéfice réel et que la gratuité annoncée du remplacement du compteur n’est qu’un trompe l’œil !

Les risques de piratages individuels peuvent faciliter des cambriolages et les risques collectifs peuvent se traduire par des coupures d’électricité de plus ou moins grande ampleur. Des hackers en ont démontré la faisabilité avec des compteurs connectés dans d’autres pays. Les compteurs qu’ENEDIS veut remplacer ne sont pas piratables !
Les journaux régionaux font état d’incendies et aucune information officielle sur internet n’est disponible à ce sujet.

Les citoyens sont obligés de faire eux-mêmes le travail d’information en créant des collectifs, blogs et pages Facebook, et en tenant des réunions publiques alors que les médias nationaux sont aux abonnés absents dans le travail d’investigation qui est le leur!
Tous ces éléments nous conduisent à vous demander de faire cesser immédiatement les déploiements du Linky et des autres compteurs communicants. Les communications CPL intrusives des Linky et des concentrateurs déjà posés doivent être désactivées et l’usage du CPL abandonné. Dans un deuxième temps, les usagers devront pouvoir demander un remplacement du Linky sans aucuns frais. Les compteurs communicants installés dans les lieux fréquentés par les enfants (crèches, écoles, lycées…) devront être remplacés systématiquement et le Wifi sur Off.

Tous les éléments évoqués ici sont visibles en détail sur le blog : https://stoplinkyblc.blogspot.fr/ et sur les blogs et pages Facebook des 300 collectifs de France.

Veuillez croire M. le Président, en l'assurance de nos sentiments les meilleurs, et soyez sûr de notre attachement à la préservation de notre santé et de nos libertés.

Le collectif Stoplinkyblc.  
Signez la pétition ici : https://www.mesopinions.com/petition/politique/petition-nationale-mettre-compteur-linky-etat/39642

Autres actions

La permanence mensuelle n'est pas assurée durant l'été. reprise en septembre ou octobre. Cette page contient tous les liens et informations nécessaires pour agir en refus de la pose du Linky, merci de prendre le temps de la parcourir, cela nous évite d'avoir à répondre par mail à des questions dont les réponses figurent sur cette page. Merci pour votre compréhension.




Documentation



  • Les informations dont les "anti Linky" disposent désormais sont très bien documentées suite aux nombreuses remontées du terrain, d'études de professionnels, d'experts, de scientifiques et autres ex-ingénieurs d'EDF repentis ou retraités. Les arguments en défaveur du compteur sont plus que solides comparés aux maigres avantages prônés par ENEDIS. Les informations les plus à jour, se trouvent sur le site très complet de Monsieur Stéphane Lhomme, tête de file du mouvement des opposants : http://refus.linky.gazpar.free.fr 

  • Dossier d'information complet à télécharger que vous pouvez faire parvenir à nos députés et autres élus
  • Informez vous et sensibilisez votre entourage en l'incitant à se documenter à partir de sources variées et recoupées. Pour vous aider, vous pouvez diffuser ce tract autour de vous par mail ou en l'imprimant :  TELECHARGEMENT tract en PDF

  • Autres informations et documents plus bas sur cette page


Les ondes générées par Linky inoffensives? Vraiment?
Ici, Témoignages de personnes incommodées depuis la pose du compteur chez elles. Vous pouvez contribuer à cet espace de recensement en apportant vôtre témoignage



Témoignage d'électrosensibilité suite à la pose du Linky




Monsieur Montloubou, président d'ERdF  à l'assemblée Nationale "Linky n'est pas obligatoire"


Conférence de Maud BIGAND du Collectif touche pas à mon compteur 09 -
Bruniquel le 14 Avril 2017 1ere partie



Conférence de Maud BIGAND du Collectif touche pas à mon compteur 09 -
Bruniquel le 14 Avril 2017 2ème partie



  Michèle Rivasi, députée européenne
"Le compteurs Linky est un sacré problème"

Conférence de M Stéphane Lhomme, vidéo sous titrée et traduite pour malentendants
(Durée 1h12)


"Mauvaises ondes", un documentaire Fr3 qui en dit long



Le CPL uniquement dans le compteur? Le CPL une minute par jour? De qui se moque-t-on?


Stop Linky Draveil 91 Qui sommes-nous ? Lire la suite…
Pour apporter votre voix au collectif Stop linky Draveil 91 (et la faire entendre), écrivez nous à (merci de recopier l'adresse) :

Page Facebook du collectif Stop linky Draveil 91

Liste d'autres sites visiter (liste Robin des Toits) :

05 - https://www.facebook.com/STOP-LINKY-Hautes-Alpes-1176296992394752/
07270 - collectifmodeveillelecrestet.blogspot.fr
10200 - https://www.facebook.com/stoplinkybsa/?fref=ts
24 - http://collectifcompteurscommunicants24.blogspot.fr/
26 - https://transitioncollectiveduvalentinois.com
26 - facebook.com/stoplinky26
29 - http://stop-linky-finistere.blog4ever.com/
35 - https://collectifantilinky.wixsite.com/dep35
38 - http://grenoble-anti-linky.eklablog.com
43 - https://www.facebook.com/STOP-LINKY-43-194300774383486/
44 - http://44contrelinky.blogspot.fr/
54 - Lorraine : http://stoplinky54.over-blog.com/
63 - Puy-de-Dôme : linky63.e-monsite.com
63 - www.stoplinky63.fr
64 - http://linkyrikez.eklablog.com
64 - http://askilinky.fr/
66670 - https://www.facebook.com/nonlinkybages66
76 - https://stoplinky76320.wordpress.com/
91 - stoplinkynordessonne.blogspot.fr/
91 - facebook.com/stoplinkynordessonne
93 - http://noisylesec-anti-linky.blogspot.fr/
Languedoc-Roussillon : https://www.facebook.com/stoplinkylanguedocroussillon/